QU’EST-CE QUE LE CBD?

Qu’est-ce que la CBD ?

QU’EST-CE QUE LE CBD?

La CBD (cannabidiol) est une substance dérivée du cannabis qui a un effet thérapeutique intéressant pour diverses indications : la douleur, l’épilepsie… Il y a beaucoup de recherches sur la CBD en médecine”, explique les spécialistes. Cependant, cette substance a été récupérée par certains acteurs qui veulent se concentrer davantage sur l’aspect économique du cannabis et développer ce qu’ils appellent le “bien-être du cannabis”. Il s’agit de produits qui contiennent principalement de la CBD. Ils ne peuvent normalement être commercialisés en France que si le cannabidiol est d’origine purement synthétique. “Il s’agit ici plus d’une stratégie économique que d’une véritable stratégie de santé, même si cela revient parfois à des allégations thérapeutiques sans fondement solide”, déclare le professeur Authier. Il s’agit souvent de produits très chers dont la qualité n’est pas contrôlée, qui peuvent aller de la cosmétologie à certains produits vendus comme sédatifs. La frontière avec le domaine médical n’est pas toujours évidente pour le grand public
Expérience en France
Le 25 octobre 2019, l’Assemblée nationale a approuvé une expérience sur l’utilisation médicale du cannabis. Le vote fait suite à un amendement proposé par Olivier Véran, député européen de La République en marche et neurologue de profession, dans le projet de budget de la sécurité sociale (PLFSS) pour 2020. Cette expérience, soutenue par l’Agence nationale pour la sécurité des médicaments (ANSM) en juillet 2019, devait commencer en septembre 2020, mais a finalement été reportée “au plus tard” en janvier 2021 en raison de la pandémie de coronavirus. Par la suite, des évaluations permettront de déterminer si l’utilisation du cannabis thérapeutique est appropriée ou non. Pour cette expérience, qui devait durer 2 ans, la France pouvait recourir à des producteurs étrangers pour s’approvisionner, la loi française interdisant la culture de plantes contenant plus de 0,2% de THC. Près de 3000 personnes souffrant de maladies graves telles que la sclérose en plaques consommaient du cannabis sous forme d’huile ou de fleurs séchées. “Pour permettre un suivi exhaustif des patients impliqués dans l’expérience, un registre électronique permettra l’enregistrement et le suivi de tous ces patients”, a déclaré l’agence du médicament. Ce registre sera rempli par les prescripteurs, les pharmaciens et les patients (avec la possibilité d’inclure le personnel infirmier). En plus du registre, une étude complémentaire avec un nombre plus restreint de patients (mais qui est incluse dans le registre) sera mise en place et menée par une équipe de recherche.
L’expérience sera menée dans plusieurs centres hospitaliers en France. Dans un premier temps, il sera dispensé dans les pharmacies des hôpitaux. L’objectif de l’expérience actuelle est d’évaluer le dispositif utilisé pour accéder au cannabis médical, et non l’efficacité du cannabis médical, bien que les premières données cliniques doivent être recueillies en France.
Le cannabis est une substance créant une dépendance pour laquelle une licence du pays importateur et une licence du pays exportateur avec des procédures de présentation aux douanes sont requises pour chaque opération d’importation. Les licences d’importation de stupéfiants et de psychotropes sont délivrées par l’ANSM, l’autorité nationale désignée par les Nations unies.

Le cannabis thérapeutique est autorisé en Suisse, au Canada, en Allemagne, aux Pays-Bas et en Norvège.
Pour qui est-il indiqué ?
Depuis le 10 septembre 2018, un Comité scientifique temporaire d’experts (CSST) mis en place par l’ANSM évalue “la pertinence et la faisabilité de la mise à disposition de cannabis thérapeutique en France”. Selon ces experts, le cannabis thérapeutique aurait plusieurs intérêts thérapeutiques :
– La première indication du cannabis à des fins médicales est la douleur, en particulier la douleur chronique, qui représente près de la moitié de toutes les indications dans le monde.
– Elle peut être indiquée pour des troubles neurologiques tels que la spasticité douloureuse dans la sclérose en plaques ou les séquelles d’un accident vasculaire cérébral.
– Le cannabis médical est également utilisé en soins palliatifs dans le traitement du cancer, notamment comme stimulant de l’appétit pour prévenir la perte de poids.
– Il peut être indiqué dans les formes d’épilepsie résistantes aux médicaments.

Lorem nec at ut ante. ultricies consequat. Sed diam Donec
Ouvrir le chat
Bonjour,
Nos experts sont à votre disponible pour toutes informations sur WhatsApp. Vous pouvez aussi nous joindre via notre formulaire : contactez-nous